Juin 27

Recevoir

 

 Recevoir vos distributeurs

Recevoir vos distributeurs

« Il y a autant de générosité à recevoir qu’à donner » dit le proverbe et c’est bien sûr la générosité du prospect à vouloir partager ses coordonnées et informations lorsque vous lui offrirez avec grand plaisir ce cadeau tant désiré.
Lorsque vous développez votre action de prospection en vue de l’acquisition de clients potentiels, il est de bon ton d’avoir le cœur sur la main et d’offrir un cadeau que les prospects s’empresseront de recevoir.

Offrir un cadeau

Offrir un cadeau

 

Cela fonctionne dans le mlm pour le recrutement de prospects clients ou distributeurs potentiels, mais aussi en dehors du mlm comme les prospects revendeurs potentiels ou les affiliés.
Le marketing de réseaux est un art qui s’appuie sur ces deux principes : la capacité à offrir un bien ou un service dont les prospects veulent et la capacité de ces prospects à les recevoir.
Mais, aujourd’hui, ce n’est pas de cette sorte de réception que je voudrais vous parler mais de recevoir vos filleuls à domicile.

Cela permet de construire un esprit d’équipe.

Ça s’appelle aussi le  » Team Building » . Vos distributeurs comprendront ainsi qu’ils font partie d’une équipe.

 

 Construire son équipe

Construire son équipe

 

 

Lorsque vous organisez une « home party » vous devez à chaque instant ne pas perdre de vue que votre plaisir d’offrir sera toujours récompensé par le juste retour des personnes qui auront su recevoir en cadeau cette invitation.
Il conviendra, à votre tour de savoir recevoir autant les remerciements des membres de votre équipe, que leurs commentaires et retours.

Ce sera autant de nourriture qui vous permettra de vous investir encore plus, de perfectionner vos pratiques et d’améliorer vos prestations afin de continuer à les satisfaire.

 

Les commentaires et critiques font partie de la méthode d’analyse de pratiques professionnelles qui vont vous permettre d’évaluer vos performances en soulignant vos points forts et vos points faibles.
Le marketing de réseau ou mlm est essentiellement basé sur la réactivité et la construction d’une bonne équipe très soudée. C’est pour ça qu’il faut savoir recevoir et le faire. 

Ce n’est qu’à ce prix que vous développerez votre activité.

 

Si vos distributeurs voient qu’ils font partie d’une équipe, ils n’auront plus l’impression de travailler pour vous mais pour eux mêmes.

Ils n’en auront que plus de motivation.

A coup sûr, ils travailleront bien et dans la durée.

 

Pendant la fête, à vous de les présenter les uns aux autres.

 Fête

Fête

 

De cette manière, ils se connaîtront et s’entraideront à chaque fois qu’il le faudra.

Un autre avantage de cette réunion de groupe, c’est que vos distributeurs vous connaîtront mieux et vous feront plus confiance.

C’est cela avoir l’esprit d’équipe.

Donc, pour agir tout de suite:

– choisissez la date d’invitation

– appelez chacun de vos distributeurs et donnez leurs toutes les précisions 

– à 2 jours de la fête, rappelez les. Ça vous permet de savoir qui va venir

– le jour J, détendez vous et ne parlez surtout pas de boulot. Vous êtes tous là pour autre chose (faire la fête !)

 

Dites moi dans les commentaires, comment vous faites pour obtenir un esprit d’équipe.

Anta

Vivons avec Passion

Juin 22

Comment prospecter

 

  PROSPECTER

PROSPECTER

Pour la plupart des distributeurs, leur capacité à prospecter va déterminer si la réussite va être au bout du chemin ou si ce sera le néant.
Si votre objectif est de réussir votre prospection a tous prix, alors vous seriez bien inspirés de lire les quelques lignes qui vont suivre.
Le chemin vers l’acquisition de nouveaux clients et distributeurs est un chemin long et semé d’embuches.

C’est pour cette raison qu’il faut bien cibler vos prospects.
Trouver des clients et distributeurs, en gros dénicher des prospects est un travail qui demande tact, patience et abnégation.

 

Et c’est bien cela que vous pourrez trouver avec nous pour déterminer précisément :
Une méthode de construction d’une liste de prospects, en faisant en sorte d’exploiter complément tous les contacts qui sont déjà à votre portée, en d’autre termes votre marché chaud.

Et notamment en se basant sur les 4 axes de recrutement des prospects :
• Les « clients » qui ont déjà acheté vos produits, et à qui il importe de développer leur fidélité.

Quelqu’un qui vous a déjà acheté un produit ou un service, vous fait confiance. Ce sont donc de très bons prospects et la liste commence par eux.

  Clients

Clients

• Les « visiteurs » qui par eux même sont arrivés jusqu’à vous ou votre site internet et qui ont montré un intérêt pour ce que vous faites.

Il convient, à tout le moins de s’assurer de garder leur coordonnée pour, définitivement, les recontacter très vite surtout ceux qui sont passes par Internet.
• Les « référencés », c’est-à-dire les personnes que vos « clients » vous ont indiqués si c’est le cas. On les appelle aussi les « recommandés ».

 

• Et enfin les « réseautés ». Ceux-ci sont les individus que vous aurez rencontrés à la dernière convention nationale sur les techniques productives, à l’anniversaire de votre beau-frère ou au mariage de votre sœur etc…

 

Créer un script d’accroche qui permettra d’attirer le prospect et d’en faire un véritable client.

Un exemple de script se trouve ici.
– De vous coacher efficacement pour que chaque occasion sociale se transforme en véritable rendez-vous business concluant.

Par exemple un mariage, un fête d’anniversaire, un nouvel an etc…

L’essentiel est qu’il y ait du monde et de prospecter sans embêter personne à travers de banales conversations.

 

 Une célébration avec du monde

Une célébration avec du monde

Dans tous les cas, prospecter c’est rechercher et vous pourrez le faire de différentes façons.

Ce qu’il faut, quelque soit la façon que vous choisissez pour prospecter, c’est de marquer l’esprit de vos prospects.

 Mais pour cela, il faut le connaitre un peu mieux. 

Pour mieux le connaitre, il faut tout simplement leur poser des questions comme:

– Que faites vous comme travail ?

– Et que faites vous lorsque vos ne travaillez pas ?

– Quelle région habitez vous ?

– Avez vous des enfants ?

etc…

Posez quand même toutes ces questions avec tact. Et écoutez bien les réponses.

L’idée est de recueillir un maximum d’informations.

L’objectif pour vous est de voir si vous tombez sur des prospects qualifiés.

Un prospect est qualifié s’il vous pose à son tour des questions.

Mais en aucun cas, ne lui parlez de toute votre opportunité et d’un coup. Suscitez plutôt sa curiosité grandissante.

C’est lui qui va finir par venir a vous.

Pour en savoir plus, vous pouvez me contacter.

 

Si cet article vous a plu, vous pouvez le partager.

Dites nous dans les commentaires si vous avez appris quelque chose.

 

Anta

Vivons avec Passion

Mai 24

Trouver des clients (partie 2)

des clients potentiels

des clients potentiels

1- Les références

des references

des références

Ce sont les prospects donnes par vos clients eux-mêmes.
On appelle ça aussi des recommandations.
Il y a une façon de les DEMANDER. Cliquez sur « DEMANDER » pour savoir comment en avoir.
D’une façon générale, cette demande intervient à la fin de votre présentation produit. Que votre interlocuteur soit devenu client ou pas, il pourra toujours vous recommander.
Il arrive que le prospect ne se souvienne pas du tout de personnes qui pourraient être intéressées par vos produits. Dans ce cas, il faut l’aider. Pour cela, citez des membres de sa famille même si vous ne les connaissez pas. Par exemple, sa maman, son papa, sa sœur, son frère, son oncle son ou sa collègue etc…Dites simplement «maman, papa, sœur, frère, oncle ou collègue »

2- Votre entourage

l'entourage

l’entourage

C’est ce que d’aucuns appellent aussi le marché chaud. Il ne s’agit pas d’embêter tout le monde avec vos produits.
Le mieux, c’est de les laisser venir à vous. Par exemple, si vous utilisez certains de vos produits, tels qu’ils soient, quelque part ça se verra ou se saura.
Soyez patients.
Si votre upline vous demande de faire une liste de noms, c’est le marché chaud.
Mon avis personnel est de ne jamais établir de liste de noms mais certains le préconisent.
Votre entourage vous demandera tôt ou tard ce que vous faites ou avez fait. En fait, ils ne vous demandent ni plus ni moins qu’une présentation de vos produits.

3- Les Road Shows

RoadshoRoadshow a la sortie d'un magasin

Roadshow a la sortie d’un magasin

l’arrivée d' une course

l’arrivée d’ une course

C’est une expression en anglais mais en gros ça signifie des évènements ou il y a beaucoup de monde et vous proposez quelque chose aux personnes qui le désirent en échange de leurs coordonnées.
Cela peut se passer à la sorties de certains magasins ou sur les lieux d’événements sportifs ou autres.
Ensuite, après l’événement, vous les appelez.
C’est à ce moment-là que vous faites votre présentation produits.
Là aussi, appelez assez tôt, pour que la personne que vous appelez se souvienne encore de vous.

QUE FAIRE LORS D’UN ROAD SHOW ?

C’est assez simple. Ça se passe dans des endroits où il y a beaucoup de monde comme les supermarchés ou les évènements sportifs tels que les courses.
Je dis ça mais il peut s’agir de n’importe quel sport du moment qu’il y a du monde.
Installez-vous à une table ou sous une tente aux couleurs de votre entreprise de mlm.
Il faut bien sûr qu’un responsable vous y soit autorisé les jours d’avant.
Soyez au minimum 3.

Il faut des distributeurs qui restent à l’installation (2) et d’autres qui « ameutent » ou « rabattent » les gens.

C’est un peu agressif mais les gens ne viennent pas spontanément à vous.
Offrez quelque chose qui soit en rapport avec vos produits.

A manger ou à boire c’est mieux.

A boire et a manger

A boire et a manger

Si vos produits ne se boivent ni ne se mangent alors ajouter quelque chose qui se boit (thé en hiver) ou se mange (chocolat).

Les gens aiment bien manger ou boire même en petites quantités.
Les distributeurs « rabatteurs » ne s’assoient pas.

Ils vont à la rencontre des gens et font en sorte qu’ils aillent voir ceux qui sont à l’installation.
Pour qu’un maximum de gens aille à l’installation, il leur faut une bonne raison.

Justement quelque chose à boire ou à manger est une bonne raison.
Les distributeurs « rabatteurs » prennent dans les mains un bon visuel de ce qu’il y a à boire ou à manger et distribuent des sortes de ticket qui permettent d’obtenir gratuitement ce qu’il y a sur le visuel.
Les gens se rendent ensuite à l’installation pour y obtenir à boire ou à manger.
Les distributeurs à l’installation le leur donnent bien sur tout en prenant leurs coordonnées avec tact.
Certaines personnes poseront des questions sur diverses choses (qui êtes-vous, vous représentez qui, que font vos produits etc…). Obtenir leurs coordonnées devient alors plus facile que s’ils ne disent rien. Là, il est nécessaire de faire intervenir des distributeurs expérimentés car il ne faut pas dire n’importe quoi.

Ensuite, vous les appellerez plus tard.
Citation du jour :

« J’ai toujours su qu’au plus profond du cœur de l’homme résidaient la miséricorde et la générosité. Personne ne naît en haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, ou de son passé, ou de sa religion. »

Un long chemin vers la liberté de Nelson Mandela

 

 
Anta
Vivons avec Passion
Si vous avez aimé cet article, partagez-le !

Dites nous dans les commentaires quelle méthode vous utilisez pour trouver des clients.

Mai 17

PARRAINER GRACE A INTERNET

 

le .com d'internet

Internet

 

 

Pour parrainer, il y a des préalables.
D’abord, il faut des prospects. Sur internet, il y en a beaucoup.
Quelqu’un disait qu’internet était comme une grande rue commerçante bourrée de monde.

Grande rue commercante

Grande rue commerçante

Ça correspond donc à l’endroit idéal pour prospecter puis parrainer.
Cela ne veut pas, cependant dire qu’il faille faire n’importe quoi.
Je vous suggère de créer un site internet avec [notice]WordPress[/notice] et d’y mettre du contenu régulièrement.
Si vous ne savez pas comment faire, regardez ci-dessous.


Le contenu doit être de qualité.
Il vous faudra des compétences complétées de quelques trucs et astuces que nous verrons dans un autre article.
Si le contenu est de grande qualité, les personnes qui vous suivent, se diront que vous paraissez très bien et auront envie que vous soyez leur sponsor.
Mais maintenez la relation avec tous vos abonnes car certains vous suivront tout juste, même s’ils ont besoin de votre opportunité.

En plus, tout le monde, ne peut pas faire du MLM.
Ceux qui vous demanderont à faire partie de votre équipe, il faudra les prequalifier.
C’est-à-dire vous assurer qu’ils veulent bien faire du mlm et qu’ils travailleront. Ce n’est pas forcement évident.

Puis, dites leurs que comme partout, il y a des hauts et des bas.

Vous verrez comment ils réagissent.
J’ai quand même remarque que ceux qui travaillent le plus, sont ceux qui ont confiance au(x) produit(s) ou services.
Pour qu’ils le ou les connaissent, envoyez les leur en gratuitement.
S’il s’agit de services, laissez-les les utiliser gratuitement pendant un moment.

Une fois qu’ils sont qualifiés, il faut qu’ils assistent à une présentation d’affaire.
Et là, ne leur demandez surtout pas leur avis.
Dites leurs simplement de se rendre à tel endroit, tel jour et à telle heure.
S’ils ne se débrouillent pas pour y aller, laissez tomber le parrainage.

Ils ne sont pas assez motives.
Mais avant d’aller a la présentation, ils vont devoir raconter le mlm a leur entourage.
C’est là que les soucis commencent.
Ils vont à coup sûr se faire descendre car le salaire qu’ils perçoivent rassure.
Et là, ils décident soit de vous rejoindre quand même, soit de vous quitter définitivement.
Mais vous pouvez faire en sorte qu’ils vous rejoignent.

Nous verrons comment dans un autre article.
Pour le moment, utilisez internet pour parrainer au maximum.

Anta
Vivons avec Passion
Dites-nous dans les commentaires si vous utilisez ou non internet pour parrainer ou pas et pourquoi.

internet

internet

Mai 13

Trouver des clients (partie 1)

Les clients

les clients sont partout

Cet article a une suite dans un autre article mais les 2 peuvent peuvent se lire séparément.

Trouver des clients est un grand sujet.
Il y a beaucoup de méthodes pour trouver des clients.
Mais en MLM comme ailleurs, il faut garder une chose en tête : les gens sont sollicités tout le temps et de plusieurs différentes manières.

Il va falloir vous distinguer de la masse.

Comment ?
C’est précisément ce qu’on va voir dans cet article.

 

1- Par téléphone

un telephone

Prendre RDV par téléphone

Le tout est de ne pas rebuter votre prospect dès le départ. Il ne vous voit pas.
Pour cela, appeler le comme vous appelleriez un vieil ami et ne lui parlez surtout pas de vente.
Demandez-lui plutôt de vous rendre service en étant un cobail pour une démonstration.
S’il vous connait, il sera ravi de vous rendre ce service.
S’il ne vous connait pas, ce sera sa BA de la journée. (BA= bonne action)
C’est juste le discours du début qui sera diffèrent.
Dans tous les cas, n’improvisez pas ce que vous dites.
Ayez toujours un script.

 

2- Par annonce

 

Passez une annonce dans un grand journal

Passez une annonce dans un grand journal

L’idée est de se faire connaitre par le plus grand nombre.
Donc passez votre annonce dans un journal et un journal à grand tirage.

L’annonce doit être courte, claire et percutante. Le mieux c’est de surprendre.
Car en surprenant, on vous appellera forcément pour en savoir plus.

Cela dit, il y aura 2 types d’appelants :

[notice]
1- Ceux qui connaissent déjà vos produits et les recherchent[/notice]

dans ce cas, il est bon de leur donner une indication dans l’annonce. En général, ils retiennent la marque de vos produits. Donc, indiquez la marque de vos produits dans l’annonce.

 

[notice]

 

2- Ceux qui ne connaissent pas du tout vos produits

[/notice]

 

dans ce cas, ils appellent parce que l’annonce fait une promesse.

Ils pensent que vos produits répondent à leurs besoins. Il ne faudra donc pas les décevoir.

Sachez qu’on peut vous appeler très longtemps après que vous ayez passe l’annonce. Certaines personnes n’osent pas appeler immédiatement mais savent qu’elles appelleront un jour.
J’ai vu des gens appeler 2 ans après l’annonce.

 

3- Par flyer

Des flyers ou prospectus

Des flyers ou prospectus

Le flyer est aussi appelé dépliant ou prospectus. Il n’est pas nécessaire qu’il soit grand d’autant plus que le message doit aussi être court, clair et percutant.

Il parait que c’est le subconscient de l’individu qui prend toutes les décisions.
Ce sont les experts qui le disent. Dans ce cas, parlez au subconscient. Et le subconscient c’est le siège des émotions. Donc faites en sorte que votre prospect ait au moins une émotion en lisant votre message.

A vous de choisir l’émotion. Par exemple la curiosité. Faites en sorte que votre prospect soit curieux et vous appelle.

Par exemple dites : « est ce que vous serez d’accord si… »
Le prospect vous appellera pour connaitre la suite. Et là, à vous de bien jouer.

Ceci n’est qu’un exemple, il y a bien sur d’autres moyens de faire en sorte que votre prospect vous appelle.

 

4- Par leads

générer des leads

générer des leads

Les leads sont des fiches de renseignements sur votre prospect.

En général, c’est le prospect lui-même qui remplit la fiche.

Il existe des sociétés qui collectent ces fiches sur internet et vous les vendent selon certains critères que vous leur indiquez comme par exemple une zone géographique ou le genre de produits que recherche votre prospect etc….

Dans ces leads, se trouvent les coordonnées téléphoniques de votre prospect.
Appelez-le des que vous recevez le lead. Cet appel aura un effet positif pour 2 raisons :

[notice]1- Le prospect entre en contact avec une vraie personne[/notice] qui lui parle de lui. Ça ne lui arrive pas souvent.

 

[notice]2- Le prospect pense qu’avec internet, il n’aura jamais d’appel.[/notice] Il sera donc agréablement surpris par votre appel.

 

Si vous recevez en même temps beaucoup trop de leads, alors appelez le lendemain.
Ce n’est pas très grave.

 

Anta
Vivons avec Passion
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Dites-nous dans les commentaires comment vous faites pour avoir de nouveaux clients.

 

Mai 04

Parrainner: 7 trucs et astuces (partie 2)

 

 

Parrainer

Parrainer

Cet article est la 2eme partie de 7 trucs et astuces pour bien parrainer (partie 1 ) mais ils peuvent se lire indépendance. On va voir comment appliquer les 7 trucs et astuces. Nous allons les reprendre un par un.

 

1 – Comment savoir si un prospect est dans votre cible

Definir votre cible

Définir votre cible

Commencez par bien définir votre cible.
Ensuite, c’est de la demande, de l’observation et de l’écoute qu’il faudra.

– Pour savoir si quelqu’un veut changer quelque chose dans sa vie, il faut l’avoir entendu se plaindre de sa situation du moment après lui avoir posé certaines questions comme « cherchez-vous une solution ? »

– Pour savoir si quelqu’un n’a rien contre le MLM, annoncez le dès le début de la conversation et assurez-vous qu’il ou elle a bien compris comment fonctionne le mlm.
– Pour savoir si quelqu’un est dynamique et ambitieux il faut l’écouter attentivement et l’observer si possible.

– Pour savoir si quelqu’un a entre 20 et 60 ans, il faut lui demander tout simplement.
A défaut de connaitre l’âge exact, vous pouvez vous faire une idée avec ce que fait la personne et son ancienneté la dedans.
2 – Comment savoir si quelqu’un a de la communication et l’écoute

Savoir écouter

Savoir écouter

C’est simple, il suffit de l’écouter.

Il doit parler et ses paroles doivent être claires et pertinentes.
Dites-vous qu’au bout d’un moment ou dès le début de votre conversation, votre prospect communiquera exactement avec vous comme avec ses futurs clients.
Mais « communiquer » c’est très vaste. Les publicitaires communiquent beaucoup en images aussi.

Mais pour le MLM, les images ne suffisent pas car on y travaille beaucoup par téléphone.
Si le prospect bafouille trop, c’est ennuyeux. La fluidité de ses paroles est bien meilleure. Saisissez-vous l’idée ?
Ensuite, avoir de l’écoute signifie savoir se taire et écouter.

Ça signifie aussi retenir ce qu’on entend et le réutiliser.
3 – Comment savoir si votre prospect réfléchit

Quelqu'un qui reflechit

Quelqu’un qui réfléchit

En toute chose, il faut être ingénieux.

Le prospect doit mettre ses croyances de cote. S’il vous parle de sexe, de politique ou de religion, c’est qu’il ne réfléchit pas très bien car ce sont des sujets ou il y a boire et à manger donc très sensibles.
Réfléchir, ça permet de savoir ce qu’on va dire. Il peut s’agir pour vous de répondre à une ou des questions, à une ou des objections ou de promouvoir votre opportunité mlm.

Dans tous les cas, votre prospect doit être prêt à faire tout cela.
S’il vous dit par exemple qu’il n’aime pas les produits américains, laissez tomber car à bien y réfléchir, ce que nous utilisons tous les jours, vient de partout dans le monde.
C’est trop restrictif et dangereux d’indexer un pays donne.
4 – Comment savoir si votre prospect sait bien parler ?

Parler

Parler

Eh bien c’est simple. Il faut l’écouter parler. Ensuite, demandez-vous si vous auriez aimé que votre sponsor vous parle de la même façon à vos débuts.
Que ce soit au téléphone ou en face à face, votre prospect vous parlera ne serait-ce que pour poser des questions.

 

 

 
5 – Comment savoir si votre prospect aime bien votre secteur d’activité

Secteur d'activite

Secteur d’activité

Il faut le lui annoncer dès le début de la conversation et écouter ou voir sa réaction.
Certaines personnes n’ont rien à faire des précisions sur le secteur d’activité.
Pour d’autre par contre, le secteur est important.

 

 

 
6 – Comment savoir si votre prospect va utiliser vos produits ou services

vos services

vos services

Vos produits

Vos produits

Proposez-lui de lui offrir quelques-uns de vos produits ou services.

Puis, plus tard, demandez-lui comment il les a trouvés.
A sa réponse, vous saurez s’il a utilisé les échantillons ou pas.

S’il ne les a pas utilisés, de deux choses l’une : soit il n’a pas tout à fait eu le temps soit il ne les utilisera jamais. S’il n’a pas eu le temps, laissez-lui plus de temps mais posez-vous des questions sur sa motivation.
S’il a eu le temps mais ne l’a pas fait, laissez tomber.

 

 

7 – Comment savoir si votre prospect a de la générosité

Donner

Donner

Pour cela, racontez-lui une partie d’une histoire et demandez-lui de la terminer.
S’il trouve un « happy end » c’est qu’il est probablement généreux.

 

 

 

 

 

 

Anta
Vivons avec Passion

Et vous comment avez vous parrainer votre dernier distributeur ?

Dites le nous dans les commentaires.

Mises à jour de Statut

Parrainer des personnes

Parrainer des personnes

On dit souvent que pour bien parrainer il ne faut s’adresser qu’à des gens qui connaissent déjà le MLM.

Je ne suis absolument pas d’accord avec ça car il y a des personnes qui peuvent très bien réussir en MLM alors qu’elles ne connaissaient pas cette activité avant qu’on ne leur en parle.

Les trucs et astuces pour bien parrainer sont innombrables mais il y en a 7 qui doivent absolument être observes.

Les voici :

1- La cible

Définissez une bonne cible

Définissez une bonne cible


Il faut avoir une cible.
Pour moi, on ne peut pas s’adresser à tout le monde car tout le monde n’est pas fait pour le MLM.

A mon avis, vaut mieux cibler :
– Des personnes qui veulent changer quelque chose dans leur vie.
– Des personnes qui n’ont rien contre le MLM
– Des personnes qui sont dynamiques et ambitieuses.
– Et des personnes qui ont entre 20 et 60 ans. Tout simplement parce qu’avant 20 ans, on ne cherche pas forcément à changer de vie (on cherche déjà à en avoir une) et après 60 ans, on ne cherche plus forcément.

2- La communication et l’écoute

Parler et ecouter

Parler et ecouter


MLM signifie aussi en français marketing relationnel et dans relationnel, il y a « relation ». Ce qui signifie qu’en MLM, il faut établir de bonnes relations et ça commence par une bonne communication et de l’écoute.
Comment faire cela ? Il existe de très bons livres sur le sujet comme « Comment se faire des amis » de Dale Carnegie.
En gros il faut savoir ÉCOUTER votre interlocuteur puis savoir parler comme lui.

3- La réflexion

Reflechissez

Reflechissez


Votre prospect doit pouvoir réfléchir pour éventuellement mieux répondre aux objections.
Cela implique faire travailler ses méninges. Il est important aussi qu’il veuille bien lire et apprendre au cas où…
Vous pouvez savoir si oui ou non il est enseignable, s’il trouve toutes les excuses possibles pour n’assister à aucune présentation.

4- La parole : savoir parler

C’est essentiel. Si votre prospect ne parle pas, posez-vous des questions.
A mon avis, il doit au moins poser des questions et faire des réflexions.
Mais ne pas parler ne signifie pas ne pas avoir de la suite dans les idées.
J’ai par exemple un prospect (devenu Distributeur) qui ne parlait pas du tout. Pourtant, elle a beaucoup de suites dans les idées. Par la suite, elle m’a dit qu’elle ne parlait pas à cause de son très fort accent. Moi, je trouvais cet accent charmant et je n’étais pas la seule. Dans ce cas, le manque de paroles n’est pas gênant au début surtout si les autres points sont satisfaisants.

5- L’amour de votre secteur d’activité

Votre prospect doit aimer votre secteur d’activité et au pire ne pas le détester. Car s’il le déteste, il ne travaillera pas et ce n’est pas ce que vous voulez.
C’est pour cette raison qu’il est préférable d’annoncer le secteur d’activité très tôt.

S’il n’aime pas du tout votre secteur d’activité, ce n’est même pas la peine de lui parler plus. Vous perdriez votre temps.

6- L’utilisation de vos produits

Des produits

Des produits


Votre prospect doit être prêt à utiliser vos produits. Sinon, il ne pourra pas en parler en clientèle.
Or, sans clients, point de réseau.
Il y peut-être forme sur vos produits mais les utiliser en plus c’est mieux.
De cette façon, votre prospect en parlera mieux parce qu’en connaissance de cause.
S’il a déjà ses propres produits et y tient, c’est simple : il n’aura qu’à les remplacer un temps avec ceux de votre entreprise de marketing de réseau. Ça vaut le coup pour avoir un boulot sans contraintes.


7- La générosité

Donner un cadeau

Donner un cadeau


En marketing relationnel, il est indispensable ou presque de faire des cadeaux.
Si votre prospect ne sait pas donner, il aura un problème de parrainage.
D’ailleurs ne dit-on pas qu’il faut donner avant de recevoir ?
C’est exactement pareil en marketing relationnel. En plus, il faut savoir donner aux clients ou futurs clients comme aux distributeurs ou futurs distributeurs.
Ça me parait indispensable.
Inviter votre équipe est aussi une bonne chose. Cela crée une cohésion de groupe, un esprit d’équipe.

Pour pouvoir faire tout cela, il faut être généreux.

Je suis sure maintenant que vous demandez comment savoir tout ça.
Eh bien c’est ce que nous verrons dans le prochain article.

Anta
Vivons avec Passion
Dites nous dans les commentaires vos soucis de parrainage.